La lutte alternative (devenez adhérant pour le dossier technique)

 

La lutte biologique est une méthode de lutte contre un ravageur ou une plante adventice au moyen d'organismes naturels antagonistes de ceux-ci, tels que des phytophages (dans le cas d'une plante adventice), des parasitoïdes (arthropodes…), des prédateurs (nématodes, arthropodes, vertébrés, mollusques, chauves-souris…), des agents pathogènes (virus, bactéries, champignons…), etc…dans le cas d'un ravageur phytophage.

 

De manière générale, plutôt que d'introduire ou réintroduire un prédateur, on cherche à leur offrir des zones-refuges et à restaurer des milieux, habitats, micropaysages, corridors biologiques (exemple : bandes enherbées et naturellement fleuries) et structures agropaysagères (structures accueillant les auxiliaires de l'agriculture, c'est-à-dire les ennemis naturels des espèces dites "ravageuses" ou pathogènes).


On peut favoriser des groupes entiers d'espèces ou une espèce particulière souhaitée, en veillant à la présence de sa plante-hôte ou nourricière. Par exemple, le Diadegma insulare est un Ichneumon très utile, dont la larve parasite d'autres insectes, mais l'adulte a besoin de nectar ou de pollen de fleurs sauvages pour se nourrir, au moment de sa reproduction.

Les traitements du moment

L'automne arrive et il est temps de passer aux traitements d'hiver afin d'enrayer les prochaines attaques de printemps.

 

Cochenilles farineuses

Champignons

Pucerons

 

Carences

  • Les chloroses 

Divers

  • Les maladies des rosiers

  • Les pièges à phéromones

  • Un piège contre la mouche de la cerise et de l'olivier

Maladies bactériennes

  • Chancre bactérien, Pseudomonas syringae, Pseudomonas mors-prunorum

Maladies cryptogamiques

  • La fonte des semis

  • Cloque du pêcher, Taphrinia deformans

  • Mildiou de la tomate et de la pomme de terre, Phytophthora infestans

  • Moniliose, Monilia

  • Oïdium, Sphaerotheca pannosa, Podosphaera leucotricha, ...

  • Rouille, Puccinia recondita, ...

  • Tâches noires du rosier, Marssonina rosae

  • Tavelure du pommier, Venturia inaequalis

Ravageurs

  • La lutte contre les limaces et les escargots

  • Les termites

  • Mineuse

  • Acariens, Panonychus ulmi, Tetranychus urticae

  • Aleurode, Mouche blanche, Trialeurodes vaporariorum, Bemisia tabaci, Aleurothrixus floccosus

  • Balanin des noisettes, Curculio nucum

  • Bupreste, Coroebus florentinus, Scintillatrix (Lampra) festiva...

  • Carpocapse du pommier, Cydia pomonella

  • Cicadelle écumeuse, Philaenus spumarius

  • Cochenille farineuse, Pseudococcus, Planococcus

  • Cochenilles à coques, Cochenilles à carapaces, Cochenilles à boucliers, Coccus hesperidum, Pulvinaria regalis, Chrysomphalus aonidum, Diapsis boisduvalii

  • Criocère du lis, Crioceris lilii

  • Cynips du châtaignier, Dryocosmus kuriphilus

  • Doryphore, Leptinotarsa decemlineata

  • Escargot, Helix aspersa, Cepea nemoralis, Helix pomatia, Cepaea hortensis, ...

  • Larve de hanneton, Melolontha melolontha

  • Larve de tipule, Tipula

  • Limace, Loche, Arion hortensis, Deroceras reticulatum, Arion lusitanicus, Limax maximus, Arion rufus, ...

  • Mouche de la carotte, Psila rosae

  • Mouche de la cerise Ver de la cerise , Rhagoletis cerasi

  • Puceron, Aphis pomi, Eriosoma lanigerum, ...

  • Tenthrède, Arge pagana, Rhadinoceraea micans, ...