La lutte alternative (devenez adhérant pour le dossier technique)

 

La lutte biologique est une méthode de lutte contre un ravageur ou une plante adventice au moyen d'organismes naturels antagonistes de ceux-ci, tels que des phytophages (dans le cas d'une plante adventice), des parasitoïdes (arthropodes…), des prédateurs (nématodes, arthropodes, vertébrés, mollusques, chauves-souris…), des agents pathogènes (virus, bactéries, champignons…), etc…dans le cas d'un ravageur phytophage.

 

De manière générale, plutôt que d'introduire ou réintroduire un prédateur, on cherche à leur offrir des zones-refuges et à restaurer des milieux, habitats, micropaysages, corridors biologiques (exemple : bandes enherbées et naturellement fleuries) et structures agropaysagères (structures accueillant les auxiliaires de l'agriculture, c'est-à-dire les ennemis naturels des espèces dites "ravageuses" ou pathogènes).


On peut favoriser des groupes entiers d'espèces ou une espèce particulière souhaitée, en veillant à la présence de sa plante-hôte ou nourricière. Par exemple, le Diadegma insulare est un Ichneumon très utile, dont la larve parasite d'autres insectes, mais l'adulte a besoin de nectar ou de pollen de fleurs sauvages pour se nourrir, au moment de sa reproduction.

Carences

  • Les chloroses 

Divers

  • Les maladies des rosiers

  • Les pièges à phéromones

  • Un piège contre la mouche de la cerise et de l'olivier

Maladies bactériennes

  • Chancre bactérien, Pseudomonas syringae, Pseudomonas mors-prunorum

Maladies cryptogamiques

  • La fonte des semis

  • Cloque du pêcher, Taphrinia deformans

  • Mildiou de la tomate et de la pomme de terre, Phytophthora infestans

  • Moniliose, Monilia

  • Oïdium, Sphaerotheca pannosa, Podosphaera leucotricha, ...

  • Rouille, Puccinia recondita, ...

  • Tâches noires du rosier, Marssonina rosae

  • Tavelure du pommier, Venturia inaequalis

Ravageurs

  • La lutte contre les limaces et les escargots

  • Les termites

  • Mineuse

  • Acariens, Panonychus ulmi, Tetranychus urticae

  • Aleurode, Mouche blanche, Trialeurodes vaporariorum, Bemisia tabaci, Aleurothrixus floccosus

  • Balanin des noisettes, Curculio nucum

  • Bupreste, Coroebus florentinus, Scintillatrix (Lampra) festiva...

  • Carpocapse du pommier, Cydia pomonella

  • Cicadelle écumeuse, Philaenus spumarius

  • Cochenille farineuse, Pseudococcus, Planococcus

  • Cochenilles à coques, Cochenilles à carapaces, Cochenilles à boucliers, Coccus hesperidum, Pulvinaria regalis, Chrysomphalus aonidum, Diapsis boisduvalii

  • Criocère du lis, Crioceris lilii

  • Cynips du châtaignier, Dryocosmus kuriphilus

  • Doryphore, Leptinotarsa decemlineata

  • Escargot, Helix aspersa, Cepea nemoralis, Helix pomatia, Cepaea hortensis, ...

  • Larve de hanneton, Melolontha melolontha

  • Larve de tipule, Tipula

  • Limace, Loche, Arion hortensis, Deroceras reticulatum, Arion lusitanicus, Limax maximus, Arion rufus, ...

  • Mouche de la carotte, Psila rosae

  • Mouche de la cerise Ver de la cerise , Rhagoletis cerasi

  • Puceron, Aphis pomi, Eriosoma lanigerum, ...

  • Tenthrède, Arge pagana, Rhadinoceraea micans, ...